Forthcoming Titles
Switch to New Titles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Bookcover
Paroles d’auteurs jeunesse.
Autour du multiculturalisme et des minorités visibles en France.
Bacholle-Boškovic, Michèle (Ed.)
Amsterdam/New York, NY, 2013, 252 pp.
Pb: 978-90-420-3809-7
€ 54 / US$ 76
eBook: 978-94-012-1056-0
€ 49 / US$ 69


Series:
Francopolyphonies
 14


Paroles d’auteurs jeunesse – autour du multiculturalisme et des minorités visibles en France
donne la parole à treize auteurs et à un illustrateur de littérature jeunesse contemporaine. Nadira Aouadi, Louis Atangana, Hubert Ben Kemoun, Dounia Bouzar, Marc Cantin, Marie-Félicité Ebokéa, Gudule, Catherine Kalengula, Gisèle Pineau, Karim Ressouni-Demigneux, Leïla Sebbar, Tran Quoc Trung et Marcelino Truong se sont gracieusement prêtés à une réflexion autour du multiculturalisme, du multiethnique, de l’interculturalité.
Cet ouvrage part d’un simple constat : le manque de représentation des minorités visibles en littérature jeunesse dans les années 1970. Cette littérature s’inscrit dans un contexte historique et socio-politique ; or, un des traits caractéristiques de la France actuelle est sa multiculturalité, maintenant visible dans sa production pour la jeunesse. Chacun de ces auteurs, aux origines et parcours différents, aux voix et styles très divers, s’est penché sur la question d’appartenir à une « minorité visible » et sur sa propre contribution.
L’ouvrage de Michèle Bacholle-Boškovic s’adresse aux professionnels du livre jeunesse, aux chercheurs en littérature jeunesse, en études francophones, études postcoloniales et études culturelles, mais aussi à un large public. Il offre une voie d’accès essentielle à des auteurs d’un genre en expansion, toujours renouvelé.

Table des matières
Avant-propos
Nadira Aouadi: « Ma culture ne craint pas d’être envahie »
Louis Atangana: « La société française a besoin de se mettre ‘sur le divan’ »
Hubert Ben Kemoun: « Les solutions viennent de l’extérieur, mon voisin m’enrichit »
Dounia Bouzar: Déconstruire tous les discours et faire avancer le vivre ensemble
Marc Cantin: S’ouvrir aux autres et se mettre en position d’écoute
Marie-Félicité Ebokéa: « La France est une vieille fille qu’il ne faut pas brusquer »
Gudule: « Une société saine est forcément métissée »
Catherine Kalengula: De Martine à Francette
Gisèle Pineau: « Débarrassons-nous des préjugés, soyons curieux du monde »
Karim Ressouni-Demigneux: « On a des idées préconçues sur ce que doit être un petit Arabe »
Leïla Sebbar: « Je ne suis pas un auteur jeunesse »
Tran Quoc Trung: Trouver sa place
Marcelino Truong: Éviter l’écueil de la représentation caricaturale
Bibliographie

Michèle Bacholle-Boškovic est l’auteure de trois livres, Annie Ernaux, de la perte au corps glorieux (2011), Linda Lê, l’écriture du manque (2006) et Un passé contraignant, Double bind et transculturation (2000) sur Annie Ernaux, Agota Kristof et Farida Belghoul, ainsi que de nombreux articles sur des écrivaines contemporaines, sur la littérature beur et sur la littérature jeunesse. Elle est professeure en études françaises à Eastern Connecticut State University (États-Unis).